ESPACE PÉDAGOGIQUE


RECRUTEMENT

A la rentrée universitaire 2020 la première année commune aux études de santé (PACES) disparaîtra au profit d’un parcours spécifique d’accès aux études de santé(PASS) ou d’une licence avec accès santé (LAS).

Si vous souhaitez consulter les textes suivant cliquez ici.

Arrêté du 4 novembre relatif à l’accès aux formations de médecine, de pharmacie, d’odontologie, et de maïeutique.

La réforme  des voies d’accès aux études de santé Maïeutique, Médecine, Odontologie, Pharmacie (MMOP) va permettre d’ une part :

  • d’améliorer l’orientation et la réussite des étudiants.
  • d’adapter les capacités d’accueil.
  • de décloisonner les filières santé.
  • d’améliorer le bien-être étudiant.

Et d’autre part de :

  • Conserver les deux tentatives de réussite.
  • Diversifier les voies d’accès.
  • Sélectionner par des épreuves écrites et orales faisant apparaître la motivation.
  • Impacter le numerus clausus remplacé par des capacités d’accueil.

Plusieurs  voies d’accès sont possibles :

  • Le PASS qui est une première année commune aux filières MMOP. Aux enseignements classiques s’ajoutent de l’anglais, ainsi qu’une « mineure disciplinaire » dans un autre domaine. Cette mineure est déterminante en cas de validation de l’année mais sans possibilité de classement en MMOP. La deuxième année s’effectuera obligatoirement dans cette discipline. A l’issue de cette dernière une seconde chance de candidater en MMOP est possible.
  • Les LAS sont des licences avec un enseignement supplémentaire « mineure santé » proposé. A l’issue de la validation de la première année de la licence et de la mineure santé, l’étudiant pourra tenter à 2 reprises d’intégrer une filière MMOP. Pour plus de précisions vous pouvez consulter le dossier de presse en cliquant ici.

En 2020-2021 l’école de sages-femmes de Foch accueillera les étudiants issus des Universités de Paris et de Paris Saclay (Paris Sud).  Pour une intégration en 2021-2022 à l’école de sages-femmes, nous vous recommandons de consulter les sites de ces universités afin de connaitre l’offre LAS et de PASS qui vont vous permettre d’y accéder.

En 2020-2021 les  personnes justifiant de grades titres ou diplômes pourront candidater conformément à l’arrêté du 13 décembre 2019 modifiant l’arrêté du 24 mars relatif aux modalités d’admission en deuxième ou troisième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme cliquez ici.

A ce jour nous ne disposons pas d’informations plus précises concernant l’organisation de cette procédure et du nombre d’admis.

Le numerus clausus de 28 étudiants annuels va disparaître au profit d’un numerus apertus non définis à ce jour. Le passage en deuxième année restera très sélectif les augmentations  de place se feront à la marge.

Frais de scolarité : Les étudiants s’acquittent des frais de Contribution et vie étudiante et de campus : (CVEC) ainsi que des frais d’inscription en licence ou master. En revanche pour les étudiants non issus des LAS ou PASS et ayant plus de 25 ans à l’entrée à l’école, les frais de scolarité varient de 7000€ à 8000€ annuellement.

Sans-titre---1

LE CURSUS

Le diplôme d’Etat conférant le grade de master est délivré par le Président de l’UVSQ. La durée des études est de 5 ans, l’année de de PASS ou LAS  correspond à la 1ère année de formation, chaque année d’études validées capitalise 60 ECTS.

  • Les 3 premières années (PASS-LAS/2/3) sont sanctionnées par un diplôme de formation générale en sciences maïeutiques de 180 ECTS correspondant au grade licence. Arrêté du 19 juillet 2011 relatif au régime des études en vue du diplôme de formation générale en sciences maïeutiqueslien.
    Cliquer ici pour télécharger le document.
  • Les 2 dernières années (4 /5) permettent de valider les 120ECTS de grade master . Arrêté du 11 mars 2013 relatif au régime des étudesen vue du diplôme d’Etat de sage-femme. Cliquer ici pour télécharger le document.

Dès l’obtention des 300 ECTS certifiant la validation de tous les enseignements théoriques et cliniques, comprenant également la soutenance d’un mémoire et l’obtention du certificat de synthèse clinique, l’étudiant obtient son diplôme d’Etat de sage-femme délivré par l’Université.

  • UE théoriques (Sémiologie, Embryologie, Physiologie, Pathologie, Sciences humaines et sociales, Obstétrique, Néonatologie, Pédiatrie, Gynécologie, Santé génésique des femmes, AMP, Génétique, Diagnostic ante natal et médecine fœtale, Recherche…)
  • UE cliniques correspondant aux stages effectués au sein des différentes structures représentatives des différents modes d’exercice (hospitalier, libéral, territorial,…). Les stages débutent dès la 2éme année et s’échelonnent jusqu’en 5éme année comme suit 10-24-24 et 30 semaines.

Mais également :

  • Des UE théoriques ou cliniques libres ce sont des enseignements proposés par l’école dans le domaine des sciences maïeutiques ou, par l’étudiant pour favoriser la construction d’une identité et d’un projet professionnel.

En deuxième année des UE d’enseignement sont communes avec les étudiants en médecine de l’Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines, les cours du premier semestre ont majoritairement  lieu au sein de  l’UFR Simone Veil – Santé. Pour le second semestre et les autres années les cours se déroulent à l’école de sages-femmes. Les étudiants qui le souhaitent peuvent débuter un double cursus organisé soit par l’école soit sur proposition de l’étudiant et en partenariat avec l’université.


Les cours sont dispensés par les sages-femmes enseignantes et d’autres  intervenants (sages-femmes, médecins, pharmaciens, psychologues, sociologues, anthropologues…) choisis en fonction de leur domaine d’expertise. Les gynécologues-obstétriciens, pédiatres de la maternité contribuent à l’enseignement ainsi que les médecins et professionnels des autres services de l’hôpital Foch.


De plus tout au long des études, l’étudiant est accompagné par les sages-femmes enseignantes d’une part responsables de l’enseignement théorique et clinique et d’autre part par les professionnels de terrain qui vous transmettront leur expertise clinique.

Des moyens pédagogiques traditionnels (cours magistraux, enseignement dirigé, jeux de rôle ….)  ou innovants (simulation basse et haute-fidélité, e-learning…) dans les domaines théoriques, pratiques, cliniques sont utilisés dès la deuxième année pour aider les étudiants à acquérir les compétences nécessaires au métier de sage-femme. De plus la proximité du centre de simulation de FOCH favorise la mise en situation clinique reproduisant les conditions d’exercice de certaines situations professionnelles.


Au cours du cursus les stages s’effectuent sur tout le territoire d’Ile de France. La planification de ces derniers tient compte des objectifs et compétences à atteindre telles que décrits dans le référentiel métier et compétences sages-femmes. Cliquer ici pour télécharger le document.

Le projet  pédagogique mis en place à l’école est cohérent avec les objectifs, les moyens pédagogiques les outils d’évaluation et de suivi. De plus il tient compte de l’évolution de la profession et des connaissances scientifiques.

LES QUALITÉS NÉCESSAIRES

Comme  pour toutes les professions de santé, avoir des qualités humaines, sens du relationnel, capacité d’écoute, sont  sans nul doute des avantages mais il faut également avoir le sens des responsabilités et pouvoir les assumer car  les sages-femmes sont responsables de leurs actes.


Cette profession  nécessite également une bonne santé physique, mentale, une capacité à gérer ses émotions, son stress mais également une rigueur scientifique, une honnêteté intellectuelle et un sens de l’éthique  qui faciliteront l’acquisition des compétences.

LES COUT DES ÉTUDES

ET RÉMUNÉRATION DES ÉTUDIANTS

Les étudiants sages-femmes de l’Ecole de sages-femmes de Foch règlent :

  • des frais d’inscription à l’UVSQ qui délivre le diplôme d’Etat de Sage-Femme.
  • le montant des frais d’inscription en licence ou master  au Centre Hospitalier gestionnaire,
  • la Contribution vie étudiante et de campus (CVEC).

 


Les étudiants de troisième et quatrième année ont un statut d’agent public et à ce titre perçoivent une rémunération. Décret n°2016-1335 du 7 octobre 2016 relatif aux fonctions en milieux hospitalier et extrahospitalier des étudiants en maïeutique. Cliquer ici pour télécharger le document.

Les étudiants admis par passerelle doivent s’acquitter des frais de scolarité s’élevant à 8000€ par an auprès de l’hôpital Foch. Ces frais s’ajoutent aux frais d’inscription directement versés à l’Université. En effet seuls les étudiants en formation initiale sont pris en charge par le conseil régional d’Ile de France qui subventionne l’école.